La Liberté pour les captifs - Kris Vallotton

October 12, 2016

Ésaïe a dit qu’il y a des personnes qui sont “captives”. Les captifs sont ces gens qui ont été capturés durant la bataille et qui sont gardés en tant que prisonniers de guerre. Ces personnes n’ont pas de non-pardon dans leur cœur, mais elles sont liées par les mensonges auxquels elles ont cru. Jésus a dit: “Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libre” (Jean 8:32). Le mot vérité ici signifie “réalité”; cela semble réel et c’est ressenti comme tel, mais cela ne l’est pas. Il s’agit juste d’une illusion. Nous donnons la permission au diable de nous punir parce que nous pensons que ses mensonges sont vrais. Lorsque nous sommes tourmentés à cause de mensonges, nous avons besoin d’une révélation de la vérité de Dieu afin de nous échapper et de reprendre notre liberté.

La Délivrance

Ce témoignage va rendre plus clair ce que je veux exprimer. Un jour, j’enseignais à l’étage à BSSM, l’École de Ministère, et à près de la moitié de mon message, une personne accourut vers moi avec un message urgent. Nous avons couru vers le rez-de-chaussée ensemble, pour arriver dans le bureau de notre conseiller. Environ huit personnes priaient avec ferveur à l’extérieur du bureau. J’ouvris la porte pour découvrir une scène surréaliste. Une femme très imposante était face contre terre, avec sur elle l’un de nos plus forts ouvriers de maintenance qui tentait de la maîtriser. Deux de nos conseillers se tenaient contre le mur avec les bras de cette femme enroulés autour de leurs jambes. Elle était en train de mordre leurs chaussures et de grogner.

La première question qui me vint fut : “Pourquoi les démons ont-ils la permission de tourmenter cette femme? Était-elle une prisonnière à cause d’un péché ou de non-pardon dans sa vie ou bien était-elle captive pour avoir cru à un mensonge?” Je me suis approché d’elle par terre, en demandant au Saint-Esprit ce qui liait cette femme.

Soudain je L’entendis dire : “Quand elle était une petite fille, on lui a dit qu’elle avait blasphémé contre le Saint-Esprit et que donc par conséquent elle était bannie et envoyée en enfer.” L’Esprit continua : “C’est un mensonge. Je lui ai pardonné.”

Blasphémer le Saint-Esprit

Je me suis penché vers elle et j’ai chuchoté à son oreille : “Le diable t’a dit quand tu étais une petite fille que tu avais blasphémé le Saint-Esprit, mais c’est un mensonge! Tu n’as jamais fait cela. Renonce à ce mensonge.” Elle s’est immédiatement calmée et commença à rire. En quelques secondes elle a été complètement délivrée. Connaître la vérité vous rend libre!

De la Prison au Palais

Nous devons laisser la prison derrière nous et entrer dans le palais. Les personnes royales se focalisent sur ce qu’elles sont appelées à être. Elles ont pardonné à ceux qui les ont blessées, elles ont rejeté les mensonges de l’ennemi et ont embrassé la vérité. Elles ne vivent pas dans l’esclavage de la prison mais dans l’entièreté du palais. Que notre voyage en tant que rois commence!

Pour approfondir ce sujet, vous pouvez lire mon livre Supernatural Ways of Royalty.

Si vous souhaitez vous abonner à ma newsletter, inscrivez-vous ici: http://krisvallotton.com/

Savez-vous qui vous êtes appelé à être? Dites m’en plus dans les commentaires ci-dessous.

Topics: IdentitéNon classifié(e)


¡

comments