Restaurer le leader qui a chuté - Kris Vallotton

mai 2, 2016

J’ai écrit une série d’articles sur certains des sujets controversés qui sont, sans cesse, soulevés par les gens opposés à Bethel ou qui ont une mauvaise compréhension de notre position sur certains points. Vous pouvez lire mes articles précédents ici, ici et ici. Aujourd’hui, nous alors parler de la façon dont Bethel gère le leader qui a chuté.

Un grand nombre de leaders sont venus nous voir pour être aidés, certains d’entre eux sont très connus. Nous avons géré cela en secret avec la plupart d’entre eux, et nous avons eu de grands succès en regardant Dieu restaurer un bon nombre d’entre eux. Quelques uns des leaders qui ont demandé de l’aide ont chuté de façon très publique. Croire en ces personnes au milieu de leur crise peut avoir l’air irresponsable ou naïf. C’est particulièrement vrai lorsque nous choisissons de les confronter en privé et de les empuissancer en public.

Malheureusement, Internet est rempli avec les histoires de ces quelques personnes que nous aimons et avec lesquelles nous travaillons. La conclusion que les gens tirent à notre sujet (des gens qui n’ont aucune relation avec nous), est intéressante, troublante et parfois blessante. Ils ignorent souvent nos vies personnelles, nos mariages en bonne santé et nos propres efforts pour vivre dans l’intégrité, l’honnêteté et l’authenticité. Au lieu de cela, chaque mot, action ou attitude qui a été exposé par les personnes que nous essayons d’aider, nous est alors attribué comme étant au cœur de nos convictions.

Avons-nous tout fait de la bonne façon dans la restauration des gens? NON! Nous avons appris avec les années qu’il y a de grands principes qui aident à restaurer les gens, mais il n’existe pas de formule magique qui fonctionne à tous les coups. Nous faisons de notre mieux pour aimer les gens et pour discerner si oui ou  non leur repentance est authentique. Le problème est que certains Judas ressemblent à des Pierre, et là encore, certains Pierre ressemblent à des Judas. Nous avons tendance à être du côté des Pierre jusqu’à ce qu’ils nous vendent pour trente pièces d’argent. Bien sûr, à ce moment là, les gens sont convaincus que nous sommes complaisants envers les menteurs et les voleurs.

Quel est votre péché? Avoir compassion envers ceux qui ne la méritent pas? Avoir foi dans des personnes qui sont encore paumées? Peut-être! Ou est-ce que nous donnons de l’espoir aux gens qui méritent d’être punis? Probablement! Sommes-nous trop complaisants envers les pécheurs, ne mettons-nous pas assez l’emphase sur le sacrifice, et refusons-nous de reconnaître les mauvaises nouvelles comme des actes de Dieu? Certains le pensent. Ou bien est-il possible que nous soyons simples d’esprit et comme des enfants dans notre zèle pour voir Dieu démontrer Son amour et Ses prodigues fascinants au milieu de nous? Je suis coupable!

Si vous souhaitez vous abonner à ma newsletter, inscrivez-vous ici : https://krisvallotton.com/

Êtes-vous d’accord? Dites-le moi dans les commentaires ci-dessous.

 

Topics: IdentitéNon classifié(e)


¡

comments